L'Association de Mise en Valeur du Territoire,

en collaboration avec l'auteur Guy Michel et la traductrice Karen Polinger Foster,

a souhaité traduire la bande dessinée "Les Filles de Miss Morgan",

pour intéresser de nouveaux publics (plus particulièrement américains) d'une part,

et pour faciliter l’apprentissage de l’anglais par l’utilisation d’un média ludique d'autre part.

C’est un hommage à Anne Morgan et à Anne Murray Dike,

présidentes du Comité Américain pour les Régions Dévastées,

et pionnières de l’humanitaire.

"Miss Morgan's Girls" est parue lors de l'événement du "Big Day".


Le lancement de la BD "Miss Morgan's Girls" s’inscrit dans le cadre du Centenaire 14-18,

de l’intervention américaine (humanitaire et militaire) et du devoir de Mémoire.

Il complète et amplifie le lancement de la bande dessinée « Les Filles de Miss Morgan ».